Le volet roulant électrique nécessite toujours un câblage préalable pour fonctionner. Il est donc indispensable de mettre en place un câblage afin de lui fournir l’énergie électrique nécessaire à son fonctionnement. Comme pour toute installation électrique, le branchement d’un volet roulant électrique doit nécessairement se faire selon les normes de sécurité en vigueur. 

Découvrez dans cet article les différentes étapes de branchement de volets roulants électriques selon leur système de commande ainsi que les normes à respecter. 

Branchement de volets électriques : quel système de motorisation ?

Les volets roulants motorisés peuvent être pilotés soit par une commande radio ou par une commande filaire. Dans les deux cas, l’alimentation du volet se compose toujours de 3 fils électriques provenant du tableau : la phase, le neutre et la mise à la terre.

Comment brancher un moteur filaire ?

Le moteur filaire d’un volet roulant comporte en général 4 fils : Deux fils de phase (un fil rouge qui correspond à l’ordre de montée du volet, et un fil noir pour la descente du moteur) / Un fil neutre ( bleu) / Un fil de terre ( jaune et vert). Ces câbles doivent être branchés sur un interrupteur ( inverseur). 

Il existe trois types d’interrupteurs : l’interrupteur unipolaire, bipolaire et centralisé. 

Interrupteur unipolaire : 

L’interrupteur unipolaire, comme son nom l’indique, est conçu pour faire fonctionner un seul volet roulant motorisé. Ainsi, chaque volet roulant doit avoir son propre inverseur unipolaire. 

La position centrale de l’inverseur unipolaire consiste à arrêter la course du tablier. Tandis que la position stable du bouton permet de faire monter ou descendre le volet. 

Pour brancher un interrupteur unipolaire, il faut procéder comme suit : 

  • Coupez l’alimentation électrique. 
  • Identifiez les fils ( phase, neutre et de terre). 
  • Reliez la phase tableau électrique à la phase de l’interrupteur du volet.
  • Reliez le câble marron du moteur au bouton de montée de l’inverseur.
  • Faites les memes étapes précedentes avec le fil noir pour relier le moteur au bouton de descente de l’interrupteur. 
  • Branchez le fil de terre au moteur du volet.
  • Une fois le courant rétabli, vérifiez les sens de montée et descente avec les 2 boutons d’inter et réglez les fins de course.

💡ConseilLe moteur du volet roulant doit toujours être raccordé à la terre, chaque ligne d’alimentation doit comporter un fil de terre.

Interrupteur bipolaire : 

L’inverseur bipolaire permet de faire fonctionner simultanément deux moteurs de volets roulants. La position instable du bouton de l’inverseur bipolaire permet d’arrêter la progression des volets roulants pour éviter le blocage de ce dernier à cause d’un objet entravant sa route. Le branchement de ce type d’inverseurs est plus complexe. 

Comment brancher un moteur radio ? 

La commande radio est une commande sans fil qui consiste à actionner l’ouverture et la fermeture du volet roulant à l’aide d’une télécommande.

Pour effectuer le câblage du moteur radio du volet roulant, il faut relier l’arrivée de courant depuis la gaine électrique au système de motorisation par la pose de connecteurs, ou ce qu’on appelle aussi de dominos électriques, dans la boîte de dérivation. 

Moteurs sans branchements électriques : est-il possible ? 

Il existe justement des moteurs qui ne nécessitent pas de branchements électriques.  Ce sont les moteurs solaires de volets roulants qui n’ont pas besoin d’être reliés à l’électricité pour fonctionner. 

Ces moteurs autonomes nécessitent seulement un seul câble qui les relient à une cellule photovoltaïque. Celle-ci a pour rôle de capter l’énergie solaire pour stocker dans une batterie. La batterie alimente le moteur de volet roulant, ce qui permettra de le faire fonctionner. 

Il faut savoir que même durant le temps couvert, le volet roulant solaire peut fonctionner grâce à la batterie qui peut tenir chargée  jusqu’à un mois complet. 

Les volets roulants solaires représentent une excellente alternative à la fois économique et écologique pour une installation simplifiée sans travaux électriques.

Les normes à respecter pour l’alimentation électrique des volets roulants

Les précautions de branchement des volets roulants électriques 

Avant de procéder au branchement d’un volet roulant, il est indispensable de couper l’alimentation électrique. En effet, toute manipulation électrique doit être réalisée en toute sécurité. Pour cela, il est encore conseillé d’effectuer une vérification même après la coupure du courant, pour s’assurer que celui-ci n’est plus présent dans les câbles. 

Lors de l’installation de câblage nécessaire pour amener l’électricité au volet roulant, il faut également respecter toutes les règles de sécurité que requiert chaque installation électrique.

Les normes de sécurité  

A l’image de tous les circuits électriques domestiques, l’alimentation des volets roulants est régie par la norme NF C 15-100. Celle-ci précise les obligations de sécurité des réseaux électriques. Selon cette norme, chaque circuit électrique, comme les volets, doit obligatoirement être relié à un disjoncteur qui lui est consacré. Cela se justifie par l’importance du disjoncteur qui permet justement de prévenir des véritables risques comme les surtensions, les courts circuits ainsi que l’électrisation des usagers.