Les volets roulants isolants sont de plus en plus sollicités par les particuliers, vu leur rôle important à réduire la consommation de l’énergie électrique. En effet, l’installation de ces dispositifs permet de réduire les  besoins en consommation énergétique d’environ 15 %. 

L’installation de volets isolants fait partie des travaux d’isolation thermique, elle peut être ainsi déduite des impôts ( à condition de respecter certaines conditions posées par la réglementation) .

Pourquoi opter pour les volets roulants isolants ? 

Les fenêtres engendrent 15 % des déperditions thermiques de toute maison. Pour faire des économies d’énergie, il est indispensable de bien les isoler. Pour ce faire, il existe plusieurs solutions dont l’installation des volets roulants. Il existe justement des volets roulants isolants qui permettent d’isoler la maison. Ces volets se composent des fines lamelles en PVC ou en alu, qui sont des matériaux isolants. Ces dispositifs assurent une protection contre la chaleur en été, et contre le froid en hiver.

Les prix des volets roulants

Le prix des volets roulants varie en fonction de plusieurs critères ( le matériau des volets, les dimensions, leur taille, leur état et le type de fermeture).

  • Le prix d’un volet manuel en PVC est estimé entre 100 et 300 € .
  • Un volet manuel en aluminium coûte entre 150 et 350 €. 
  • Le prix d’un volet manuel en bois oscille entre 500 et 1 200 €.
  • Pour un volet électrique en PVC, il faut compter entre 400 et 800 €. 
  • Pour un volet électrique en aluminium, le prix va de 150 à 2 000 €. 

Les aides pour financer l’installation de volets isolants

Plusieurs  aides financières existent pour aider à financer l’installation de volets roulants isolants à savoir : L’Anah, Eco-PTZ, TVA à taux réduit et encore d’autres subventions. 

Le CITE  

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique est une aide fiscale qui a été mise en place par l’Etat en 2014 afin d’encourager les particuliers à effectuer des travaux d’isolation dans leurs habitations pour réduire la consommation d’énergie. Cette aide prend la forme d’un crédit d’impôt sur le revenu.

Le CITE pour l’installation de volets roulants

l’installation de volets roulants est éligible au crédit d’impôt, à condition de respecter certains normes et critères :

  • Pour les volets roulants en PVC, un coefficient de transmission thermique ≤ 1,4 
  • Pour les volets roulants en bois, un coefficient de transmission thermique ≤ 1,6 
  • Pour les volets roulants métalliques, un coefficient de transmission thermique ≤ 1,8

Source ( https://www.calculeo.fr/)

Combien peut-on obtenir ?

Pour l’installation de volets roulants dans votre logement, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de l’ordre de 30 %. Pour en bénéficier, il faut confier la réalisation de  travaux à un artisan certifié RGE.

Crédit d’impôt ( CITE ) volets 2021 ?

Les volets roulants ont été éligibles au crédit d’impôt  (CITE°). Cependant en 2021 il n’est plus possible de bénéficier de ce crédit. En effet, depuis le 1 er janvier 2018, ce dispositif a été supprimé. En 2012, ce crédit a laissé place au dispositif MaprimeRenov par l’Anah.

Les aides de l’Anah pour l’installation de volets isolants 

L’Anah (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) vous permet de profiter des subventions pour la pose de volets isolants, dans le cadre de son programme Habiter Mieux.

Ce programme concerne les travaux permettant de réaliser un gain énergétique d’au moins 25 %. Il s’agit de travaux pouvant prendre en charge jusqu’à 50 % du montant des travaux d’installation de volets isolants

➤ A noter que l’aide l’ Anah pour la pose de volets isolants est conditionnée à un plafond de ressources, sous réserve d’éligibilité du demandeur.

👉 Vous pouvez consulter directement le site de l’Anah pour passer votre demande.

Les conditions pour bénéficier à l ‘Anah

Pour bénéficier de l’aide L’Anah, certains critères doivent être respectés :

  • Vous êtes propriétaire de votre maison
  • Il s’agit de votre résidence principale.
  • Votre logement a plus de 15 ans.
  • Vous n’avez pas bénéficié d’un éco-prêt à taux zéro au cours des 5 dernières années.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) sert à  financer des travaux de rénovation énergétique des habitations. 

L’installation de volets vous permet de bénéficier de l’Éco-Prêt à taux zéro. Il faut néanmoins  respecter certaines conditions dont : 

  • Remplacement de la plupart des fenêtres et portes-fenêtres en simple vitrage donnant sur l’extérieur.
  • Installation des volets isolants qui affichent  des critères de performance spécifiques.

Les conditions pour en profiter

  • Votre logement a plus de 2 ans
  • Il s’agit de votre habitation principale
  • Vous êtes le propriétaire occupant de cette maison 
  • Votre taux d’endettement est raisonnable

Le montant maximal dont vous pouvez bénéficier de L’Éco-Prêt à taux zéro est estimé à 30 000€ à rembourser sur 10 ans.  

TVA réduite pour l’installation de volets isolants 

La TVA écologique à 5,5% s’applique  également à l’installation  de volets isolants. Il faut cependant que ces volets soient  posés par un artisan RGE et installés  dans une maison  construite depuis plus de deux ans

Pour l’installation de volets roulants en rénovation, vous pouvez également profiter des réductions favorables de TVA : la TVA au taux intermédiaire de 10 %. Ce taux de TVA est retenu à la fois  sur le coût de la main d’œuvre et sur le prix des volets facturés par l’installateur 

  • Le document à compléter pour profiter d’une TVA réduite sur les volets roulants. 

Si le frais d’installation du volet roulant est inférieur à 300 €,  il suffit d’avoir la facture de l’artisan . Sinon, il vous est indispensable de remplir une attestation simplifiée référencée 1301-SD. Celle-ci doit être remise  au professionnel avant la fin des travaux. Cette attestation permet de certifier que votre maison a plus de deux ans et qu’elle est justement destinée à l’habitation.

Aides spécifiques aux volets roulants ou motorisés

Afin de soutenir les personnes handicapées, plusieurs organismes sont susceptibles de verser une aide pour la pose de volets roulants.

Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

L’installation d’un volet roulant électrique peut donner lieu au versement d’une Prestation de Compensation du Handicap (PCH). Celle-ci doit être versée par votre département ,et doit être personnalisée  pour tenir compte de vos besoins..  Pour cette raison, il faut solliciter la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

Le montant de la prestation PCH sera déduit du montant des travaux servant de base au calcul de la déduction fiscale.

Crédit d’impôt volet roulant 2021

En 2021,les volets roulants électriques demeurent  éligibles aux crédits d’impôt à condition d’être posés dans le cadre de travaux d’accessibilité du logement pour les personnes à mobilité  réduite.

Le taux de ce crédit d’impôt volet roulant est de 25 % du montant des dépenses

Le plafond de l’aide est fixé à 5 000 € pour une personne seule, 10 000 € pour un couple et une majoration de 400 € par personne à charge ou 200 € par enfant en garde alternée.

L’installation de volets roulants et la motorisation de volets permettent ainsi de profiter d’un crédit d’impôt de 25 %.

Aide des caisses de retraites

La caisse de retraite peut également aider les personnes retraitées au titre du régime général à financer la motorisation de volets roulants.

Cette aide aux travaux de motorisation des volets roulants peut atteindre 3 500 €. Elle est indexée sur revenus de la personne retraitée . 

Les aides locales

Certains départements accordent des subventions pour l’installation de volets roulants. Pour savoir si vous pouvez en bénéficier, vous devez vous renseigner directement auprès de votre mairie.

FAQ

La pose de volets isolants peut-elle donner droit à la réduction d'impôt ?

L’installation de volets isolants est considérée comme l’un des travaux d’isolation thermique. De fait, elle peut donner droit à un crédit d’impôt, selon le code général des impôts.  

En cas d’installation de volets isolants motorisés, il faut que la facture du professionnel mentionne à la fois le coût du système de motorisation et celui du volet isolant pour pouvoir profiter d’un crédit d’impôts. Il faut veiller donc, lors de l’installation, à ce que l’installateur n’oublie pas de citer ces éléments sur sa facture.

Comment déclarer des volets isolants ?

Pour installer des volets isolants et bénéficier d’une réduction d’impôt,  il faut respecter quelques conditions.  Les volets sont déclarés isolants s’ils procurent une résistance thermique additionnelle supérieure à 0,22 m°K/W. Ces volets  doivent donc avoir une valeur de résistance thermique supérieure à 0,22 m2.KW pour vous permettre de bénéficier de TVA réduite à 5,5 %.

Comment connaître le niveau d’isolation de vos volets roulants ?

Pour savoir le niveau d’isolation d’un volet, il faut déterminer sa résistance thermique. La résistance thermique  d’un volet roulant est signalée par un R et est exprimée en m².K/W. Cette valeur est renseignée sur l’étiquette du volet. Selon le matériau du volet, il peut exister des différences en matière d’isolation thermique. Cela dépend essentiellement de l’épaisseur du matériau. A noter que plus la résistance thermique du volet est élevée, meilleure sera l’isolation.