Le monde connaît aujourd’hui, et depuis une année, une crise pandémique qui a chamboulé notre quotidien et l’activité de plusieurs entreprises. Avec cette crise sanitaire et notamment avec les confinements, plusieurs entreprises, notamment celles des menuiseries, ont connu un ralentissement au niveau de l’activité. En effet, suite à cette situation compliquée, une pénurie de matériaux et principalement des matières premières vient bousculer l’activité des entreprises spécialisées dans les domaines d’ouvertures et de fermetures. A cause de cette pénurie, les prix des matériaux de rénovation ont connu une augmentation flagrante et impactent ainsi le marché de menuiseries, et par conséquent le secteur de bâtiment

Les impacts de ces pénuries sont encore plus graves. Face à cette situation, il devient indispensable de trouver quelques solutions. 

Les impacts de la pénurie des matières premières 

La pénurie des composants des matières premières constitue un problème majeur auquel les installateurs et les fabricants de menuiseries sont en train de faire face. De plus, vu le manque de matières premières, ce domaine connaît une montée de prix qui impacte la marge des professionnels. Parmi les impacts de cette pénurie, on cite : 

L’augmentation des prix de PVC 

Le manque de matière vierge du plastique a engendré cette année une hausse des prix de 11 %. De plus, cette pénurie fait que les demandes en PVC ne peuvent pas être toutes acceptées. C’est pour cette raison que les spécialistes de la fenêtre PVC ont dû trouver des solutions qui consistent principalement dans la réorganisation des commandes de leurs clientèles. 

Accroissement des prix du fer 

Les prix de fer ont connu en un seul an une augmentation de 80 % et 45 % pour les prix de l’aluminium. Ce manque en métaux risque d’engendrer un arrêt total de la production de menuiseries en métal . C’est effectivement le cas des serrures de fenêtres qui ont connu une rupture de production. 

L’impact sur le prix des fenêtres 

Les fenêtres sont généralement conçues en PVC, en aluminium et en acier. Etant donné que ces matières ont connu une pénurie, les prix des fenêtres vont de même augmenter. Effectivement, les prix des fenêtres ont connu une hausse de 5 % à 10 %.

Les solutions à mettre en place pour la gestion des matières premières 

Les pénuries de l’aluminium, de PVC, de bois et d’acier constituent la première préoccupation des entreprises des menuiseries. Toutefois, de nos jours, quelques solutions ont été mises en place pour remédier à ce problème. Sur l’échelle nationale, des mesures ont été prises pour optimiser la solidarité dans le secteur de bâtiment. En effet, le ministère de l’économie française a annoncé certaines mesures qui ont pour but d’atténuer les effets de pénurie.

Au niveau local, certaines démarches permettant d’amortir les effets de pénuries ont été également suivies depuis quelques mois.

En effet, certaines entreprises ont consacré leurs travaux pour mettre en place plusieurs chantiers pour procurer aux professionnels et aux particuliers leurs besoins en matières nécessaires pour la rénovation des fenêtres et des volets. Ces entreprises s’engagent à fournir un stock suffisant pour répondre au nombre maximal de demandes. Elles veillent, essentiellement, à bien gérer et à bien répartir les commandes dans les ateliers afin de maintenir la production. Pour ce faire, elles ont adopté de nouveaux outils qui assurent une bonne organisation de commandes.

Tous ces efforts sont fournis dans le seul but de faire face à ces pénuries de composants et d’amortir la hausse de prix pour la rénovation des menuiseries

Hausse des prix de rénovation des menuiseries : Comment faire pour l’éviter ? 

Avec le manque de matières premières, les prix de rénovation des fenêtres et des volets vont s’élever progressivement. En effet, les pénuries s’accompagnent toujours d’une hausse des prix. 

Pour faire face à cette situation, plusieurs professionnels ont mis en place des solutions efficaces à savoir le recyclage, notamment dans le domaine des PVC. Cette économie circulaire revêt une importance pour la fabrication de nouveaux profilés. Cette solution, bien qu’elle soit encore insuffisante, a réussi à amortir le manque des matières premières et la hausse des prix

Il faut savoir que la hausse de prix ne doit pas être, toutefois, une raison pour reporter, à une date ultérieure, les travaux de rénovation. Dans cette situation, il est toujours recommandé de prévoir, dans les brefs délais, la rénovation. En effet, l’une des solutions possibles pour surmonter les contraintes de la hausse de prix est de concevoir son projet pour sécuriser le budget consacré à la rénovation. D’ailleurs, plusieurs entreprises proposent des produits qui peuvent convenir à certains budgets. Planifier votre projet vous permet de trouver une solution personnalisée qui s’adapte à votre situation.